Fertilité : l’impact du stress oxydant

Fertilité : l’impact du stress oxydant

A travers l’exercice clinique quotidien des médecins spécialistes de la fertilité, l’importance du stress oxydatif a pu être précisément explorée et mesurée, chez la femme comme chez l’homme.

Chaque jour, les radiaux libres oxygénés, résultant de l’action de l’oxygène que l’on respire, provoque une oxydation des différents constituants des cellules de l’organisme humain. Ce phénomène appelé “stress oxydant” a des effets négatifs sur la fertilité. Les perturbateurs endocriniens, les métaux lourds, le tabagisme actif ou passif, l’excès d’alcool… peuvent constituer des facteurs aggravants. Lorsque les défenses naturelles de l’organisme sont dépassées, on assiste à une série de dérèglements qui conduit à l’incompétence des gamètes.

Dans une perspective de procréation optimisée, l’équilibre hormonal, la qualité du sperme et de son ADN, la protection des spermatozoïdes et des ovocytes passent prioritairement par le combat contre le stress oxydant. Cette stratégie doit être menée de manière spécifique de la périconception au premier trimestre de la grossesse, tout au long de la gestation et après l’accouchement. Les compléments alimentaires NURILIA sont utilisés dans les plus grands centres de PMA français.

 

La gamme Nurilia à présent disponible en boutique

Nous avons le plaisir de vous informer que la gamme NURILIA est désormais disponible en boutique et sur notre site internet. Notre équipe de naturopathe est présente pour vous conseiller et vous orienter dans l’axe à suivre pour votre grossesse.

 

Fecondil : contribue à lever les blocages de la fécondité

Fecondil est un supplément nutritionnel anténatal, à base d’acide folique, de vitamines, de minéraux et de certains acides aminés protecteurs. Ces ingrédients contribuent à lutter contre deux processus souvent à l’origine de problèmes de fertilité, le stress oxydant et les altérations de la méthylation de l’ADN des gamètes, mécanisme de l’expression des gènes.

  • L’homocystéine est un acide aminé normalement recyclé en méthionine, mais ce cycle peut être perturbé et provoquer des difficultés de fertilité.
    – L’acide folique (B9) dans sa forme biologiquement active dosée à 500 mcg par jour, accompagné par ses cofacteurs B2, B6, B12, zinc et certains acides aminés (N-acétyl-cystéine, cystine, glutamine, glycine) contribue
    au métabolisme normal de l’homocystéine et à renforcer l’activité du glutathion, un antoxydant naturel interne.
    – Enfin, des ingrédients protecteurs (bétaine et S-adénosyl-méthionine) contribuent à diminuer encore l’influence nuisible de l’homocystéine, stabilisant ainsi la méthylation.
  • Les ingrédients de Fecondil sont indiqués pour les couples en difficulté de procréation ainsi qu’en cas de fausses couches à répétition. Il peut être pris dès le début du projet d’enfant dans le cadre de l’aide médicale à la procréation (AMP) et jusqu’à la fin du premier trimestre de grossesse.

 

Voir la fiche produit détaillée du FECONDIL

Cet article a été réalisé à l’aide des études du Laboratoire Nurilia

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Aucun produit dans le panier